L’activité physique adaptée

Les bienfaits de l’activité physique sont soulignés par La Haute Autorité de Santé (HAS) qui l’assimile à « une thérapeutique à part entière ».
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) explique elle aussi que « au-delà de l’exercice, toute autre activité physique, que ce soit pour les loisirs, pour se déplacer d’un endroit à l’autre, ou dans le cadre de l’activité professionnelle, a des effets bénéfiques sur la santé. En outre, une activité additionnelle d’intensité modérée ou vigoureuse permet d’améliorer la santé. »

L’Activité Physique Adaptée (APA), est définie par la Société Française des Professionnels de l’Activité Physique Adaptée comme étant : « le domaine scientifique et professionnel de l’Activité Physique (AP) s’adressant à toute personne n’ayant pas ou ne pouvant pas pratiquer une activité physique ou sportive dans des conditions ordinaires et qui présente des besoins spécifiques de santé, de participation sociale ou d’inclusion du fait d’une maladie, d’une limitation fonctionnelle, d’une déficience, d’une vulnérabilité, d’une situation de handicap, d’exclusion, d’une inactivité ou d’une sédentarité.

Ainsi l’APA mobilise en interaction les savoir-faire et la recherche scientifique permettant au moyen de toute activité physique l’accompagnement, le suivi et l’évaluation de la personne dans ses dimensions bio-psycho-sociales, dans le respect de sa sécurité et de sa dignité.

Pour qui ?

Pour toute personne atteinte d’un handicap et/ou d'une maladie chronique et/ou âgée qu'elle soit sportive ou non.
Les programmes en activité physique adaptée s’adaptent aux besoins des personnes. 

Comment en bénéficier ?

La loi de modernisation de notre système de santé a introduit en 2016 la possibilité, pour le médecin traitant, de prescrire une activité physique aux personnes souffrant d’une Affection de Longue Durée (ALD). Le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical de leurs patients atteints d’une ALD (affection de longue durée).

La Loi n°2022-296 du 2 mars 2022 a ouvert la prescription d'activité physique adaptée (APA) à l'ensemble des médecins et en a élargi le champ d'application aux personnes atteintes d'une maladie chronique ou présentant des facteurs de risques ainsi qu'aux personnes en situation de perte d'autonomie

La prescription concerne des activités physiques adaptées et non de la rééducation.

Ces séances d’activité physique adaptée ne sont pas remboursées par l’assurance maladie, même si elles font l’objet d’une prescription médicale, mais elles peuvent être prises en charge par certaines collectivités ou certaines mutuelles.

Par qui ?

La loi prévoit que l'activité physique adaptée puisse être dispensée par des professionnels de santé (kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciens) et des enseignants en éducation physique adaptée.

Un enseignant en APA (EAPA) est titulaire d’une licence STAPS mention Activité Physique Adaptée - Santé (APA-S). Il intervient auprès de toute personne n’ayant pas ou ne pouvant pas pratiquer une activité physique ou sportive dans des conditions ordinaires et qui présente des besoins spécifiques de santé, de participation sociale ou d’inclusion

Le professionnel élabore avec la personne un programme adapté à ses capacités physiques propres, en tenant compte des contraintes de la maladie mais aussi des attentes spécifiques de la personne. En petit groupe ou en individuel, l’objectif est de gagner en autonomie grâce au mouvement, mais aussi en bien-être physique, psychologique et social (relationnel…).

Où pratiquer l'APA ?

Les Agences régionales de Santé (ARS) ou de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS), mettent à disposition du public les offres d'activité physique adaptée disponibles sur les territoires.

Renseignez-vous également auprès d’organismes tels que votre mairie, les fédérations sportives, votre mutuelle.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant.

Résultats de l'enquête OSCAR 2022 "Sport et activité physique adaptée"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

En savoir plus

Haute Autorité de Santé (HAS)

  • Prescrire l’activité physique : un guide pratique pour les médecins
  • La prescription d’activité physique adaptée (APA)
  • Société Française des Professionnels en Activité Physique Adaptée (SFP-APA)

Santé BD 

  • Fiche APA prendre soin de sa santé

France ASSO Santé 

  • Activité physique adaptée : conseils pratiques pour l’intégrer dans son parcours de soins